La Haute-Loire Paysanne 28 juin 2017 à 08h00 | Par Véronique Gruber

200 brebis BMC se préparent à être filmées par l’hélicoptère du Tour de France

Le 16 juillet, les agriculteurs du Pays de Saugues participeront à l’épreuve du concours FNSEA “Les agriculteurs aiment le Tour”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pol Privat

Mi-juillet, la célèbre course du  Tour de France circulera sur les routes de notre département. Une occasion unique pour les agriculteurs de Haute-Loire de valoriser et communiquer sur leur métier et leur secteur d’activité.
Comme chaque année, à l’occasion du Tour de France, grâce à un partenariat avec ASO, société organisatrice du Tour, la FNSEA organise le Concours «Les agriculteurs aiment le Tour» qui contribue à valoriser les paysages et les terroirs traversés par la Grande Boucle. Les agriculteurs de la FDSEA et des JA de Haute-Loire se sont portés candidats il y a déjà plusieurs mois et travaillent sur un visuel qui sera  visible le 16 juillet prochain lors du passage de la course. Ce visuel, qui sera diffusé en direct à la télévision, ainsi que ceux des autres départements traversés par la célèbre course seront jugés par un jury composé de membres du Tour, de membres de la FNSEA et de médias.

Visible d’hélicoptère
L’épreuve réalisée par les agriculteurs du pays de Saugues se déroulera sur le plateau de Saugues, entre Saugues et Esplantas, à la sortie du hameau du Cros, dans un pré mis à disposition par un agriculteur.
Les agriculteurs ont pour mission de présenter un visuel visible d'hélicoptère sur le thème de la montre.
Sans dévoiler la réalisation qu’ils ont imaginée, on peut d’ores et déjà annoncer que le mouvement de cette figure sera assuré par 200 brebis BMC ; s’ajouteront des bottes de paille et quelques objets de décoration.
Pour Didier Hugony, l’un des agriculteurs impliqués dans ce projet : «Le passage du Tour de France est l’occasion de montrer que notre monde rural est bien vivant et c’est notamment grâce à l’agriculture ; d’ailleurs si la course passe chez nous, c’est aussi pour ses beaux paysages entretenus par les agriculteurs».
«Le Tour de France passe chez nous, c’est l’occasion de promouvoir le monde agricole et notre région. Ici nous sommes dans le Gévaudan et l’agriculture tient une place importante. Et dans ce cadre, nous tenons à organiser une fête afin de réunir les agriculteurs et leur famille autour de cet événement» explique un autre agriculteur, Samuel Monteil.

L’occasion de partager un moment convivial
À l’occasion de leur participation au concours “les agriculteurs aiment le Tour” le 16 juillet, les agriculteurs du secteur sont invités à partager un moment convivial durant toute la journée, au lieu-dit Le Cros, pour suivre la course et supporter les agriculteurs qui exécuteront le visuel en milieu d’après-midi.
Pour l’occasion, les agriculteurs du Pays de Saugues qui participeront à l’épreuve du concours, seront vêtus d’un tee shirt dont l’élaboration a été financée par les artisans commerçants entrepreneurs de la petite région.
Un repas (au tarif de 10 euros par personne) sera proposé à ceux qui le souhaitent, merci de réserver avant le 1er juillet auprès de Noël Eymard au 06 99 77 34 12, de Didier Hugony au 06 74 98 51 40 ou auprès de Samuel Monteil au 06 63 85 03 32.
Une buvette sera ouverte toute la journée.
Le jour J, les agriculteurs du pays de Saugues vont avoir besoin de main d’oeuvre pour mettre en place ce visuel ; Samuel Monteil lance donc un appel aux bonnes volontés parmis les agriculteurs du secteur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui