La Haute-Loire Paysanne 17 février 2016 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Salon de l’agriculture : La salon de l’agriculture approche, la Haute-Loire est prête !

Du 27 février au 6 mars, la Haute-Loire sera fort bien représentée à Paris avec la participation de nos produits phares et de l’élevage du département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Organisateurs et participants se sont rassemblés dans les locaux de l’entreprise Pagès Thé et Infusions.
Organisateurs et participants se sont rassemblés dans les locaux de l’entreprise Pagès Thé et Infusions. - © HLP

L’un des grands temps forts de l’année s’ouvrira le 27 février avec le salon international de l’agriculture (SIA) à Paris. Cette année encore, la Haute-Loire participera activement à cet événement prisé du grand public et des professionnels. Le 11 février, l’ensemble des participants au SIA ainsi que des élus se sont réunis dans les locaux de l’entreprise Pagès Thé et Infusions pour une présentation ultime avant l’ouverture du salon.


La Haute-Loire en force

La Haute-Loire se trouvera installée sur le pavillon Auvergne Rhône-Alpes, dans le hall3 et une partie du hall7. «Dans cet espace, vous ne trouverez que de vrais producteurs accompagnés de restaurateurs et autres professionnels de la région», explique Alain Marty de la Chambre Régionale d'Agriculture d'Auvergne.Cet espace régional se stucturera  autour de 3 sous-espaces (espa-ces vente, restauration et animations)  ; 544 m2 seront dédiés à la vente des produits de la région avec 40 m2 pour la Haute-Loire. Dans cette boutique «Haute-Loire», 5 exposants vendront les produits phares de notre département : la Lentille Verte du Puy (avec l’ODG), les charcuteries fermières de M. Torrilhon à St Victor sur Arlanc, les thés et infusions de l’entreprise Pagès aux Estreys, les Cépenades de Jean-Claude Monatte à Cistrières et le comité de promotion de la Chambre d’agriculture.D’autres producteurs altiligériens seront présents à Paris, il s’agit des lauréats 2015 du concours Fermiers d’Or du Sommet de l’Elevage. La Chambre régionale leur a gracieusement offert leur participation au salon. Sur les 6 Fermiers d’Or présents, 4 représenteront la Haute-Loire (Eric et Marielle Pauchon en fruits rouges des Mts du Velay ; Ferme du Brancouny en fromages de vaches ; Gaec de Tallobre en fromages de vaches ; Emilien Piroux et Aurélie Nagral pour leurs charcuteries fermières bio).On retrouvera aussi la Haute-Loire sur l’espace «Chefs en herbe» dédié aux animations où 3 élèves du lycée Jean Monnet du Puy travailleront les grands produits de notre territoire.Le livret de recettes  autour de la Lentille Verte du Puy et d’autres produits édité à l’occasion du SIA 2015 a été réédité à 4000 exemplaires pour l’occasion. Il sera distribué sur place.


Journée «Haute-Loire» le 5 mars

Une journée spéciale sera dédiée à notre département le 5 mars ; proposée par Rhône-Alpes Gourmand, cette journée accueillera de nombreux participants (SCIC Terroir de Haute-Loire ; GIE des fruits rouges des Mts du Velay ;  brasserie Vellavia ; Auberge du Sauvage en Gévaudan ; ODG Lentille Verte du Puy ; Lycée des Métiers Jean Monnet) ainsi que les organismes en charge du tourisme (MDDT, Office Tourisme de l’agglomération du Puy, Bienvenue à la ferme avec l’ADAF).Les élus du Conseil régional qui assistaient à cette présentation ont montré leur attachement aux produits du terroir et tout l’intérêt de participer au SIA.«Ici les produits sont d’une immense richesse et nous en sommes fiers. Le salon de l’agriculture est important car c’est l’image de la Haute-Loire et de notre grande région» a souligné Isabelle Valentin-Prebet.Marie-Agnès Petit, élue de la région mais aussi présidente de la MDDT, croit quant à elle à «l’effet réseau pour promouvoir notre département. En Haute-Loire, on peut compter sur une solidarité entre les professionnels de l’agriculture, du territoire et de la culture».


Message de crise

Jean-Pierre Vigier élu de la région et député, a souhaité faire passer un autre message : «Derrière cette gamme de produits remarquables qui seront mis en valeur au SIA, il y a des agriculteurs ; or, ce sont des chefs d’entreprises qui ne vivent pas de la vente de leurs produits. L’agriculture traverse une grave crise structurelle et des mesures de fond doivent être prises. C’est ce message que l’on doit faire passer au salon».Il n’y aura pas que des produits fermiers à Paris, il y aura aussi des animaux. La liste des élevages participants a été présentée par Michel Chouvier, président de l’EDE (voir encadré).

 

Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui