La Haute-Loire Paysanne 03 février 2016 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Lentille Verte du Puy : Parce qu’elle le vaut bien, notre reine Lentille Verte du Puy !

L’Organisme de Défense et de Gestion de la Lentille Verte du Puy tenait son assemblée générale à Costaros le 29 janvier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’assemblée générale de l’ODG a fait le point sur la récolte 2015 et l’activité des commissions de l’ODG.
L’assemblée générale de l’ODG a fait le point sur la récolte 2015 et l’activité des commissions de l’ODG. - © HLP

La récolte 2015 de Lentille Verte du Puy restera marquée  par une augmentation des surfaces emblavées, un rendement faible et une excellente qualité. L’année avait plutôt bien commencé pour notre légume sec.  Les semis avaient été réalisés dans de bonnes conditions et les producteurs avaient augmenté leurs surfaces de lentilles qui ont atteint 4110 hectares (+10% par rapport à 2015 avec 3860 ha).

Trop fortes chaleurs

Malheureusement, la météo n’a pas été favorable au bon déroulement de la culture. Les fortes chaleurs de la fin du mois de juin et de début juillet ont perturbé le cycle de développement de la culture. «L’excès de chaleur (de +1,5°C à +2°C par rapport à la normale en juillet) a conduit à un déssèchement du haut de la plante» a expliqué Bernard Daudet, technicien en charge de la Lentille Verte du Puy, lors de l’assemblée générale de l’ODG.La lentille a souffert et le rendement final porte les marques de cette souffrance avec 6,5qx/ha.Si la quantité n’était pas au rendez-vous, la qualité de la récolte 2015 fut en revanche excellente.La filière lentille s’appuie sur une commission technique solide qui s’est réunie à quatre reprises en 2015 et a organisé deux visites d’essais sur le terrain. En travaillant sur les herbicides-fongicides, la surveillance de l’état sanitaire, les bulletins techniques, les facteurs pathogènes du dépérissement de la lentille, sur la sélection variétale, les stimulateurs de défénse naturelle et sur les méthodes alternatives, la commission technique «donne de vrais résultats sur la culture»  a souligné Franck Rocher, président de l’ODG.

Facile à cultiver et très rentable

Ce dernier a encouragé les producteurs à continuer à semer de la Lentille Verte du Puy : «Elle est facile à cultiver et ne nécessite aucun matériel spécifique. Comparée à une céréale, la lentille n’induit pas plus d’interventions et sa marge à l’hectare est doublée, dans la situation actuelle des cours. Nous ne devons pas considérer la lentille comme une simple variable d’ajustement, elle doit faire partie intégrante de la rotation».Pour la récolte 2016, les producteurs pourront compter sur une revalorisation des prix annoncée par les trois conditionneurs (cours moyen de 2000 e/tonne).Reconnue au niveau national, la lentille Verte du Puy, est également réputée à l’étranger ; en témoigne les nombreux dossiers d’ursurpation d’identité que l’ODG suit avec attention...La perle verte du Velay peut également compter sur sa commission promotion pour rayonner. La présidente de cette commission, Huguette Trescarte, est revenue sur quelques actions phares conduites en 2015 comme le réaménagement du rond-point des Fangeas où la reine lentille se trouve installée sur trois trônes... Une vitrine qui ne manquera pas d’interpeller les nombreux automobilistes qui empruntent cet axe routier. La Lentille Verte du Puy et ses conditionneurs font désormais partie intégrante de la version Haute-Loire du Monopoly. La Lentille était également présente aux fêtes du Roi de l’Oiseau 2015 et a participé à l’action Au-vergne Nouveau Monde cet été. Huguette Trescarte a confié les principaux projets de la commission pour cette année 2016 : «les panneaux de promotion  installés en bord de route seront refaits en vue de les rendre plus lisibles. Comme l’an dernier, la Lentille Verte du Puy aura son stand au SIA à Paris et des animations culinaires seront proposées en partenariat avec le lycée Jean Monnet». Enfin, 2016 sera l’année internationale des légumineuses ; une occasion de plus pour notre lentille de se faire connaître.

Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,