La Haute-Loire Paysanne 11 février 2016 à 08h00 | Par Helena Cauvet

En vidéo : action syndicale menée le 10 février

La FDSEA et les JA de Haute-Loire ont mené une nouvelle action syndicale mercredi 10 février au matin sur l’ensemble du département, sous forme d’opérations escargot et/ou de barrages filtrants. Retrouvez en vidéo le convoi au départ de Coubladour/Fangeas et Peyrard et finissant devant la préfecture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Action du 10 février © HLP

Mercredi 10 février, la FDSEA et les JA de Haute-Loire avaient lancé un nouvel appel à mobilisation, sur le dossier sécheresse. Refusant de nous laisser imposer la décision prise fin novembre par le Comité National de Gestion des Risques Agricoles, qui ne tenait aucun compte de nos demandes et de la réalité du terrain, nous avons obtenu, avec nos collègues d’Auvergne, de la Loire et de l’Ardèche, que nos dossiers soient réétudiés.Alors que se tenait en Préfecture de Clermont-Ferrand une rencontre entre les représentants de la profession agricole et le représentant du FNGRA (Fonds National de Gestion des Calamités Agricoles), les agriculteurs des cantons particulièrement touchés par la sécheresse 2015 étaient invités à se mobiliser, pour demander l’élargissement de la zone classée en calamité sécheresse et la révision à la hausse des taux de perte sur fourrages.

Rassemblement sur la place du Breuil au Puy-en-Velay.
Rassemblement sur la place du Breuil au Puy-en-Velay. - © FDSEA/JA

Opérations escargots, barrages filtrants, rassemblements et distribution de tracts… à Brioude, à Saugues, à Craponne ou encore au Puy, plus de 300 agriculteurs, avec près de 150 tracteurs, se sont ainsi mobilisés sur plusieurs points du département.Plus particulièrement à Saugues, les élus et l’ensemble de la filière agricole (marchands d’aliments, entreprises agricoles, vétérinaires…) se sont joints à la mobilisation, pour exprimer leur soutien aux agriculteurs, non seulement sur ce problème de reconnaissance en calamité agricole, mais aussi plus largement sur la crise agricole.À Brioude, une délégation a été reçue par Madame La Sous-Préfète, et au Puy, une dizaine d’agriculteurs a été reçue par le Secrétaire Général de la Préfecture. Ces derniers ont ainsi pu exprimer leur désespoir et leur colère.

 

Florence AUGERE

Directrice FDSEA 43

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,