La Haute-Loire Paysanne 19 mars 2014 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

APIV - Continuer à accueillir de nouveaux adhérents

En assemblée générale à Chaspuzac, l’association d’éleveurs ovins de Haute-Loire, qui a 25 ans d’existence, a vu le nombre de ses adhérents augmenter en 2013.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Adhérents et invités de l’APIV réunis à Chaspuzac le 18 mars pour l’assemblée générale.
Adhérents et invités de l’APIV réunis à Chaspuzac le 18 mars pour l’assemblée générale. - © HLP

Retrouvez l'intégralité de l'article dans les pages de la Haute-Loire Paysanne du vendredi 21 mars 2014.

 

«L’APIV a 25 ans, un quart de siècle. Contrairement à d’autres, elle a su évoluer et s’adapter toujours dans le même objectif, celui de rendre service aux éleveurs» a indiqué Evelyne Boulet, présidente de l’Association des Producteurs Indépendants de Viande (APIV) d'Auvergne. La présidente a fait part des principaux changements qui ont récemment concerné sa structure : «Si historiquement, l’APIV regroupait plusieurs productions animales, depuis 2 ans, elle se compose uniquement de la section ovine et du collège acheteurs. L’APIV est de surcroît reconnue Organisation de Producteurs sur les 4 départements d’Auvergne». En 2013, l’APIV a connu quelques évolutions de personnel. Après 17 années au service de l’association, Christine Avouac a quitté son poste de secrétaire, tandis que le technicien Maxime Vial a été remplacé par Mylène Lalot début janvier 2014. Au cours de l’exercice 2013, l’APIV a vu le nombre de ses adhérents augmenter. 133 éleveurs ovins sont membres de l’APIV contre 125 en 2012. En 2013, l’association a comptabilisé 8 départs (retraite ou arrêt de l’atelier ovin), 16 nouveaux adhérents et pour 2014, elle prévoit un maintien des effectifs ; une bonne nouvelle pour cette structure qui tient à conserver sa reconnaissance en tant qu’Organisation de Producteurs Non Commerciale (OPNC). «Le travail de l’APIV consiste à continuer à accueillir de nouveaux adhérents pour perpétuer les valeurs de l’association qui sont celles du choix de commercialisation auprès du commerce privé. Avec l’appui des négociants et de nos partenaires régionaux, nous allons continuer à prospecter de nouveaux adhérents» a expliqué Evelyne Boulet.

 

(...)

Véronique GRUBER

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui