La Haute-Loire Paysanne 08 octobre 2015 à 08h00 | Par Suzanne MARION

Montagne : L'acte II de la Loi Montagne au coeur des débats du Congrès de l'ANEM

Le Puy-en-Velay accueillera les 14 et 15 octobre prochains, le 31ème Congrès de l'Association Nationale des Élus de la Montagne présidée par Laurent Wauquiez, député-maire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Congrès de l'ANEM aura lieu au Théâtre au coeur de la ville du Puy.
Le Congrès de l'ANEM aura lieu au Théâtre au coeur de la ville du Puy. - © HLP

Durant 2 jours, les 15 et 16 octobre prochains, «la ville du Puy-en-Velay sera la capitale des régions de montagne». Le député-maire Laurent Wauquiez, ne cache pas sa joie d'accueillir le 31ème Congrès de l'Association nationale des Élus de la Montagne - association qu'il préside depuis 2014 - qui se tiendra au Théâtre du Puy, au coeur de la ville, une volonté affichée pour faire d'un tel évènement un atout de promotion pour le Puy et plus largement pour le département. «Ce Congrès regroupera cette année entre 500 et 600 personnes et génèrera des retombées pour le tissu économique du territoire : hébergements, retauration, prestataires divers et commerces de proximité...» a souligné le maire du Puy lors d'une conférence de presse donnée lundi dernier dans les locaux du théâtre.Lors de ce Congrès et à l'occasion des visites prévues en marge de l'évènement (visite des tanneries, de la chaufferie bois de la communauté d'agglomération à Guitard...) les élus locaux auront à coeur de mettre en avant les problématiques de la Haute-Loire : «la neige plus souvent un handicap qu'un atout, les difficultés rencontrées par l'agriculture de montagne, des normes qui finissent pas exaspérer tout le monde...».Les grands thèmes abordés lors de ce Congrès national porteront sur «les places pour les énergies renouvelables dans la transition énergétique et leurs répercussions sur la montagne, le droit à l'adaptation des normes en montagne, une vraie péréquation financière et de solidarité natonale en faveur de la montagne...». Laurent Wauquiez précise que les élus rassemblés au sein de l'ANEM sont «très remontés» sur la question de la péréquation financière, et qualifie l'attitude de l'État en la matière «d'anti-solidaire» et même «d'anti-sociale». Reconnaissant que des efforts sont à faire, l'ANEM réclame des efforts différents selon les territoires.


L'actualisation de la Loi Montagne

Le thème principal de ce Congrès sera abordé le deuxième jour lors de la séance inaugurale, et portera sur la «nouvelle Loi Montagne». Et à travers ce débat, les élus vont aborder les problématiques de «désertification médicale, de la couverture internet et téléphone mobile, de péréquation financière, de l'agriculture de montagne avec par exemple les inquiétudes sur la collecte laitière, de la scolarité à travers l'impact des fermetures de classes... Jean Proriol, membre du Comité de direction de l'ANEM précise que «la Loi Montagne (qui date de 1985 et est à l'initiative de René Souchon actuel président de la Région Auvergne) mérite un balayage». Le Congrès de l'ANEM accueillera, la semaine prochaine, plus de 500 participants (élus, représentants des collectivités et partenaires) venant de tous les massifs ; notons que les débats sont ouverts au public.


Suzanne Marion

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui