La Haute-Loire Paysanne 02 avril 2014 à 14h29 | Par Suzanne MARION

FDSEA - «L'agriculture : un secteur d'activité vital pour la Haute-Loire»

Claire Souveton et Maurice Imbert membres du bureau de la FDSEA ont présenté le rapport d'orientation lors du Congrès départemental mercredi 2 avril à St Paulien.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Maurice Imbert et Claire Souveton ont présenté le rapport d'orientation de la FDSEA.
Maurice Imbert et Claire Souveton ont présenté le rapport d'orientation de la FDSEA. - © HLP

Retrouvez l'article entier dans les pages de la Haute-Loire Paysanne du vendredi 4 avril 2014.

 

L'agriculture est au coeur de l'économie de la Haute-Loire, c'est ce que les responsables de la FDSEA ont souhaité mettre en avant lors de leur Congrès départemental annuel qui s'est tenu mercredi 2 avril(1) à St Paulien. Dans son rapport d'orientation, la FDSEA a voulu rappeler «aux élus, aux représentants de l'Ètat, mais aussi aux agriculteurs eux-mêmes, que l'agriculture joue un rôle essentiel, vital même, dans un département comme le nôtre, en matière de développement économique, social mais aussi d'aménagement du territoire».
Les rapporteurs, Claire Souveton et Maurice Imbert, ont d'abord, chiffres à l'appui, rappelé la place de l'agriculture française soulignant sa première place européenne en terme de surface agricole utile et de production, sa troisième place mondiale de par ses exportations agricoles et agroalimentaires, sans oublier son 5ème rang en Europe devant l'Allemagne en terme d'emplois. Une situation qui permet d'affirmer que  «la filière agricole et agroalimentaire participe pleinement à la richesse nationale, et est une chance pour la France !».
De même, ils ont montré que l'agriculture est une composante essentielle en Auvergne sur le plan de l'occupation des sols, sur son poids économique, et sur le nombre d'emplois directs et indirects qu'elle génère.
Et enfin, le rapport en arrive au département n'hésitant pas à qualifier ce secteur d'activités de «vital» pour la Haute-Loire : «Richesse économique et sociale, actrice incontournable de l'aménagement du territoire, de la préservation des paysages et de l'environnement, mais aussi vecteur de la notoriété du département : l'agriculture est d'une importance vitale pour ce département, elle est une solution d'avenir pour nos territoires ruraux et de montagne.»
Fort de ce constat, Claire Souveton et Maurice Imbert ont insisté pour que les agriculeturs eux-mêmes soient «fiers» de leur métier, ajoutant qu'il est de «leur devoir de le rappeler, bien sûr à nos concitoyens qui oublient de plus en plus qu'ils se nourrissent grâce à notre travail, mais aussi à nos décideurs politiques». Et de rappeler les multiples rôles que jouent les agriculteurs en terme de création d'emplois, de maintien des commerces et services en milieu rural, de préservation et d'entretien des paysages... et bien sûr de production de denrées alimentaires de qualité.

(...)


Suzanne Marion d'après le rapport d'orientation FDSEA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui