La Haute-Loire Paysanne 21 mai 2015 à 08h00 | Par Suzanne MARION

Vendre en collectif du bio et du local, un premier magasin en Haute-Loire

Un point de vente collectif de producteurs en Agriculture Biologique va ouvrir le 22 mai prochain sur la commune de St Pierre Eynac en bordure de la RN88. C'est une première sur le département et même en Auvergne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les producteurs terminent l’installation de leur point de vente avant l’ouverture le 22 mai.
Les producteurs terminent l’installation de leur point de vente avant l’ouverture le 22 mai. - © HLP

C’est une première en Haute-Loire et même en Auvergne, un magasin de producteurs bio va ouvrir ses portes le week-end prochain, samedi 22 mai, de 10h à 19h.Idéalement située en bordure de la RN88 à 100 m du rond-point de Lachamp sur la commune de St Pierre Eynac, l’ancienne école primaire du village (une école toute neuve a ouvert ses portes début 2015 au centre bourg) a trouvé sa nouvelle fonction. Sous l’enseigne «À la Source» elle abritera désormais un magasin de produits issus de l’agriculture biologique locale tenu par les agriculteurs eux-mêmes.Cette initiative est le résultat d’une longue réflexion sur 2 années, entre 7 producteurs qui ont constitué début mars 2014 l’association «À la Source». «Ces agriculteurs de Haute-Loire qui produisent selon les règles de l’Agriculture Biologique avaient pour objectif de vendre en direct leurs produits au sein d’un point de vente collectif» explique Thierry Teyssier de Lapte, président de l’association. Ils ont mis longtemps à trouver la commune qui pourrait accueillir leur projet et le local adéquat, jusqu’au jour où ils ont rencontré le Maire et le conseil municipal de St Pierre Eynac qui ont immédiatement soutenu cette initiative, d’autant qu’elle permettait de réhabiliter cette ancienne école. Ce lieu stratégique puisque sur un axe routier très fréquenté à mi-distance entre Le Puy et Yssingeaux, est aussi assez central pour les agriculteurs engagés. Cettte notion de distance est importante compte tenu des permanences à assurer.Outre la commune, le Conseil Général et le Conseil régional ont également apporté une aide financière à cette démarche portée par les producteurs eux-mêmes avec l’appui de Haute-Loire Biologique.


Prêts pour le 22 mai


Les derniers préparatifs sont en cours. Les locaux constitués de 2 salles (un magasin et un espace réserve) ont été aménagés au mieux. Fidèle à sa démarche qui vise à privilégier le local, l’association a fait appel à des artisans du secteur pour la menuiserie, l’enseigne, les structures de froid ou même la caisse. Dès l’ouverture, les producteurs proposent tout un panel de produits : volailles, charcuterie, viande de porc et d’agneau, légumes, fromages et produits laitiers de brebis et vache, oeufs et rillettes de poules, tisanes et produits à base de plantes, lentilles vertes…D’autres producteurs que les membres fondateurs de l’association, proposent leurs produits afin d’élargir cette gamme : fromages de chèvre, miel et dérivés, pain, fruits rouges, confitures et sirops, glaces, vin de pissenlit, viande de veau et de boeuf, vin, produits à base de châtaignes, huiles, jus de fruits, bière, savons au lait d’ânesse…«L’objectif étant, selon Thierry Teyssier, de proposer à la clientèle la gamme de produits la plus large possible tout en respectant notre choix éthique d’une agriculture biologique et locale».Au total, ce sont 17 fermes qui proposeront leurs produits dans ce lieu : les 7 associés fondateurs, 5 autres qui assureront aussi les permanences, et 5 en dépôt-vente.La particularité de cette formule est bien le lien direct entre les producteurs et les consommatreurs. À tour de rôle, les exploitants tiendront les permanences. Le magasin sera ouvert tous les vendredis et samedis de 10h à 19h dans un premier temps. En fonction de la demande, cette amplitude d’ouverture pourra être revue à la hausse. C’est tout le mal que l’on souhaite à cette initiative.

 

Association «À la Source»
Des engagements pour des objectifs


L’ensemble des membres de l’association se retrouve autour de valeurs, objectifs et engagements communs que l’on peut résumer ainsi :• exclusivement biologique : les produits agricoles vendus dans le point de vente collectif devront obligatoirement être certifiés Agriculture Biologique et/ou Nature et Progrès. Il est décidé que les producteurs en conversion pourront vendre leurs produits dans le magasin.• Le plus possible local : les produits viendront de Haute-Loire, et des territoires limitrophes des départements de l'Ardèche et la Loire car il est dommage de se priver de certains produits à cause de limites administratives.• Collectif : nous croyons en la force du collectif ; la mutualisation des idées, des moyens, des compétences, du temps… est une force et un soutien pour tous.• Vente directe : c’est nous, agriculteurs, qui vendrons directement les produits de nos fermes aux clients, sans intermédiaire ; cela permet d’expliquer notre travail mais aussi d’assurer un prix qui permette au producteur de vivre et au consommateur de trouver des produits de qualité à un prix correct.

Membres fondateurs de l’association «À la Source»

> La Ferme de Bois Long Jean-Pierre et Isabelle Suc - Beaux : oeufs, rillettes de poule et poule au pot ;> Gaec l’Esparcette Delphine, Claude et François Verots - Rosières : viande et charcuterie de porc et d’agneau ;> Le Jardin Laptois Thierry Teyssier - Lapte : légumes ;> Gaec Si Vert Bio Hervé et Maryse Fayet - Yssingeaux : volailles ;> Lous Acampayres Marc Joubert - Saint-Front : plantes à tisanes ;> Les Bergers du Mezenc Christophe et Isabelle Leblanc - Chaudeyrolles : fromages et produits laitiers de brebis ; > Gaec de l’Artisou Françoise Grange, Agnès et Jean-Louis Cottier - Rosières : fromages et produits laitiers de vache.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui