La Haute-Loire Paysanne 24 juin 2015 à 08h00 | Par Michel JOUMARD

Veaux des Monts du Velay et Forez > Le contrat de valorisation : une chance pour la filière veaux de lait !

La filière vient d’obtenir un financement de la part du Conseil régional. Une véritable aubaine pour les éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le contrat de valorisation financé par le Conseil régional permettra de développer la filière.
Le contrat de valorisation financé par le Conseil régional permettra de développer la filière. - © Veaux Monts du Velay-Forez

L’association pour la Promotion et la Production du Veau des Monts du Velay et Forez vient d’obtenir un financement du Conseil Régional d’Auvergne pour mettre en place un contrat de valorisation sur deux ans. Ce programme de développement de la filière veaux de lait en Label Rouge Le Vedelou est une véritable aubaine pour les éleveurs, mais c’est aussi une forme de reconnaissance pour le travail effectué depuis 25 ans maintenant.

Le financement
Ce Contrat de Valorisation est financé par la Région Auvergne et cofinancé par le Conseil Général de Haute-Loire durant deux ans. Il est important de préciser que le Conseil Général de la Loire apporte aussi son soutien financier au niveau communication ainsi que sur un programme d’appui technique aux éleveurs de veaux.
L’objectif principal de ce contrat est le développement de la filière veaux de lait, autant sur l’amont de la filière que sur l’aval. Il concernera autant la région Auvergne que Rhône Alpes, comme un avant goût de la future grande région !

Un contrat qui se décline en trois axes…
1 - Recruter de nouveaux éleveurs de veaux de lait : l’association souhaite mettre en place des actions visant à développer la production sur l’ensemble de la zone des Monts du Velay et du Forez, et ceci en recrutant de nouveaux éleveurs.
Des journées portes ouvertes seront organisées dès l’automne, des rencontres avec de nouveaux éleveurs, des jeunes agriculteurs, une communication beaucoup plus pertinente auprès d’éleveurs potentiellement intéressés par la production.
Mais pour mener à bien cette action, l’Association devra s’entourer de partenaires que sont les organisations agricoles de l’ensemble des départements (Chambres d’agriculture, centres d’insémination, CER France…) de la Haute-Loire, de la Loire, du Rhône, de l’Ardèche et du Puy de Dôme. Les responsables du Conseil d’Administration espèrent que ce contrat de valorisation créera une réelle synergie autour de la filière veau, et permettra un développement de la production.
2- Mettre en place une étude économique adaptée : il est indispensable de pouvoir obtenir des chiffres clés concernant la production du veau de lait comparativement aux autres productions. Tout éleveur qui souhaite réfléchir à une éventuelle reconversion, tout jeune agriculteur qui souhaite mettre en place une étude économique en vue d’une future installation, doit disposer de chiffres clés sur la production. Cette étude, en cours de réalisation en partenariat avec le CER France Haute-Loire, sera diffusée largement et servira de support au recrutement d’éleveurs.
3 - Développer le nombre de points de vente en Label Rouge : les éleveurs de l’Association et de la Coopérative font des efforts pour produire des veaux conformes au cahier des charges du Label Rouge Le Vedelou LA 30-99, il faut donc transformer l’essai en développant le nombre de points de vente en contrat Label Rouge. Là aussi différentes actions seront conduites pour atteindre cet objectif, en relation avec les abatteurs de l’ensemble de la zone ; des rencontres en ferme seront organisées afin de créer un échange entre producteurs et abatteurs afin que chacun puisse faire part de ses difficultés, mais aussi des solutions envisagées pour développer le nombre de points de vente en contrat Label Rouge…

Une chance pour la filière
Ce contrat de valorisation est une chance pour la filière veaux de lait. Sa réussite dépendra bien évidemment de la capacité qu’auront les responsables de la filière à créer une véritable émulation autour de cette production afin de mobiliser l’ensemble des opérateurs de la filière, ainsi que toutes les organisations professionnelles des différents départements de la zone de production. Tous les organismes souhaitant intégrer ce programme sont les bienvenus et peuvent contacter l’Association dès maintenant. Tous les éleveurs intéressés de loin ou de près par la filière veaux peuvent aussi nous contacter, un technicien les rencontrera rapidement.


Michel JOUMARD

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui