La Haute-Loire Paysanne 10 décembre 2014 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Vaches laitières : Détecter les anomalies pendant la traite avec l’intervention «lactocorder»

Depuis 2 ans, Haute-Loire Conseil Elevage propose à ses adhérents la réalisation d’un audit complet de la traite.A Léotoing, un Gaec a fait appel à ce service.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les conseillers de Haute-Loire Conseil Elevage, Wilfrid Leydier et Cyril Bonnefoi, et Christian Chauchat, du Gaec de Farreyrrolles, observent les résultats d’analyse de la traite.
Les conseillers de Haute-Loire Conseil Elevage, Wilfrid Leydier et Cyril Bonnefoi, et Christian Chauchat, du Gaec de Farreyrrolles, observent les résultats d’analyse de la traite. - © HLP

Parce que la traite est un moment stratégique pour une exploitation laitière, Haute-Loire Conseil Elevage (CEL43) propose depuis deux ans le service «Lacto Traite» ; une prestation qui vise à analyser la traite, de la préparation des vaches jusqu’au lavage de la machine à traire.

Un outil : le lactocorder
Pour réaliser ces analyses, les conseillers en élevage de CEL43 s’appuient sur un outil indispensable : le lactocorder.
«Le lactocorder nous permet de voir la façon dont la vache donne son lait en fonction de la préparation de cette dernière par l’éleveur et de la machine à traire» explique Wilfrid Leydier, conseiller en élevage lait de Haute-Loire Conseil Elevage. Concrètement, le lactocorder est un compteur à lait électronique portatif, à installer sur chacun des postes de traite, qui permet d’obtenir une quantité de lait éjecté par vache, et qui génère une courbe en fonction du débit de lait (en kg/minute) et du temps de la traite. Le lactocorder fournit de précieux renseignements sur le lavage de la machine à traire : «l’analyse se fait sur la température de l’eau, la quantité d’eau et de produit de lavage, ainsi que la turbulence. Cette analyse donne une courbe de lavage» explique le conseiller.
Le service Lacto Traite permet de détecter plusieurs défauts ou erreurs à éviter, comme la bimodalité ou la surtraite ou bien en matière de lavage, une quantité d’eau chaude insuffisante dans le circuit, une température de l’eau inadaptée...

Détecter les défauts à éviter et à corriger
La courbe d’éjection du lait peut en effet révéler une bimodalité, c’est à dire lorsque la vache donne son lait en 2 phases (lait citernal et lait alvéolaire) ; une situation qu’il faut éviter car cela martyrise le trayon et le sphincter de la vache pendant la traite ; la bimodalité est par ailleurs source de mammites.
Or, «la bimodalité peut être évitée en préparant la vache par le nettoyage et la stimulation de la mamelle ; la préparation de la vache est une étape décisive et déterminante pour la traite ! » insistent les conseillers de CEL43.
Le Lactocorder peut détecter des problèmes de surtraite, qui interviennent à moins de 200 g de débit pendant plus d’1 minute. Or, un problème de surtraite induit les mêmes conséquences que la bimodalité.
«La courbe d’éjection du lait fournit le débit maximum des vaches ; une donnée intéressante pour l’éleveur et qui permet de l’orienter dans ses choix de sélection» indique Wilfrid Leydier.
L’analyse de la courbe de lavage  peut, elle aussi, révéler des dysfonctionnements ou défauts à corriger. Elle peut traduire un problème au niveau de la quantité d’eau ou bien de la température de l’eau. «La courbe permet de voir si les postes de traite sont tous alimentés en eau de la même façon et si l’on dispose de la quantité d’eau suffisante pour laver la machine à traire.
En matière de température, il s’agit de vérifier si l’eau est bien à 65°C au départ et à 35°C à l’arrivée (en fin de lavage)» explique Wilfrid Leydier. Or, un lavage mal fait peut nuire à la qualité du lait et à la santé de la mamelle. Lorsqu’un défaut est détecté, il revient ensuite à l’éleveur de le corriger.
A ce jour, une soixantaine d’exploitations agricoles du département a opté pour «Lacto Traite» dont le Gaec de Farreyrolles, sur la commune de Léotoing.


Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui