La Haute-Loire Paysanne 16 mars 2016 à 08h00 | Par Propos reccueillis par Véronique GRUBER

Haute-Loire Conseil Elevage : Quatre nouveaux outils au service des éleveurs

Le président Jean-Julien Deygas invite les éleveurs à participer à l’assemblée générale de sa structure le 25 mars pour échanger sur la vision du conseil en élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«C’est souvent dans les moments les plus difficiles que l’on a besoin d’être performant économiquement !» : Jean-Julien Deygas, président de HLCE.
«C’est souvent dans les moments les plus difficiles que l’on a besoin d’être performant économiquement !» : Jean-Julien Deygas, président de HLCE. - © HLP

Haute-Loire Conseil Elevage sera en assemblée générale le 25 mars  à Roche en Reigner. Quel sera le thème de ce rendez-vous annuel ?

Jean-Julien Deygas : «Nos travaux seront centrés sur les nouveaux outils au service de l’élevage que notre structure Haute-Loire Conseil élevage (HLCE) propose depuis quelques mois à peine.Il s’agit d’Agrinir, un service d’analyse de fourrages par méthode infrarouge que l’on propose en collaboration avec l’EDE du Puy-de-Dôme.  Cette collaboration nous permet de réaliser des analyses rapides à un coût inférieur ; les éleveurs qui ont opté pour le conseil au sein de notre structure bénéficient ainsi de deux analyses gratuites. Le logiciel Ori-automate, interface informatique proposé à tous les adhérents HLCE, permet quant à lui un échange de données entre l’éleveur (via les logiciels de la salle de traite ou du robot) et notre logiciel de troupeau  SIEL.A disposition des adhérents en option «conseil», Mil’Klic est un outil internet de consultation des données (résultats du contrôle de performance, lactations, bilan technique annuel du contrôle laitier...) ; il permet aussi un échange entre éleveurs et conseillers par mail.Enfin, la liste de pesée électronique facilite le contrôle de performance réalisé par l’agent de pesée et permet un transfert de données plus rapide et plus efficace.Ces 4 nouveaux outils permettent à la fois de fiabiliser le contrôle de performances, de sécuriser les données, d’améliorer le travail des peseurs et le quotidien des éleveurs. Ils permettent aussi aux éleveurs de gagner en performances par des conseils plus avisés et le plus précis possible.


L’après-midi, l’assemblée générale se poursuivra sur le terrain avec la visite d’une exploitation.

Jean-Julien Deygas : Oui, il s’agit du Gaec Lous Tri-Pi chez Ar-mand Fournier et Aurélie Gibert à St Pierre Duchamp. Cette visite permettra de découvrir le Gaec, utilisateur de Ori-automate, et d’échanger avec les exploitants qui nous reçoivent et les agriculteurs participants à l’assemblée générale qui nous suivront sur l’exploitation. J’attends de cette assemblée générale que des agriculteurs nous fassent part de leurs besoins et de leur vision du conseil en élevage. Car HLCE est au service des adhérents et notre but est de rendre le meilleur des services.


Quels sont les axes de travail de HLCE ?

Jean-Julien Deygas : L’objectif est d’avoir des conseillers pointus et de pourvoir compter  localement sur des équipes de conseillers avec des experts par grandes thématiques (nutrition, qualité du lait, élevage des génisses). À ce jour, à l’échelle de chaque arrondissement, HLCE dispose déjà d’experts spécialisés.


L’agriculture traverse une crise sans précédent. Quel message souhaitez-vous adresser aux éleveurs du département dans ce contexte ?

Jean-Julien Deygas : En période de crise, le risque est que des éleveurs décident de quitter  notre structure alors que l’on est véritablement là pour leur apporter les conseils qui peuvent les aider à passer ce cap difficile. C’est souvent dans les moments les plus difficiles que l’on a besoin d’être performant économiquement !On doit rester vigilant sur tous les points critiques de nos ateliers laitiers et les conseillers sont là pour nous aider.


Que peut apporterHaute-Loire Conseil Elevage en ces temps de crise ?

Jean-Julien Deygas : En matière d’élevage de génisses, HLCE aide les éleveurs à maîtriser leur renouvellement, à maîtriser l’alimentation des jeunes animaux. Sur la production laitière, les conseillers apportent des conseils sur la qualité du lait qui impacte directement le prix du lait. Dans ce contexte de crise, il faut aussi  savoir maîtriser le coût alimentaire des vaches laitières.Pour accompagner les éleveurs, le conseil d’administration de HLCE a décidé de geler le tarif des prestations sur l’année 2016.

Propos recueillis par Véronique Gruber

Rendez-vousvendredi 25 mars

Haute-Loire Conseil Elevage vous donne rendez-vous le 25 mars à 9h30 à Roche en Reigner au restaurant «Les Genêts d’Or» pour son assemblée générale. L’après-midi, le Gaec LousTri-Pi ouvrira ses portes à la visite à St Pierre Duchamp.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui