La Haute-Loire Paysanne 12 décembre 2014 à 08h00 | Par Article : Véronique GRUBER/Vidéo : Helena Cauvet

En vidéo > Les produits alimentaires de notre département : une richesse

Salon : Les 12 et 13 décembre, tous les produits phares issus de notre agriculture départementale et des entreprises agro-alimentaires de notre territoire étaient à l'honneur à Saint-Paulien.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

1er Salon des produits alimentaires de Haute-Loire © HLP

Quelques jours avant Noël, la Chambre d'agriculture de Haute-Loire, à travers son comité de promotion des produits agricoles, a lancé un tout nouvel événement  : le salon des produits alimentaires de la Haute-Loire. Organisé en partenariat avec la Chambre des métiers, la Chambre de commerce et le soutien du Pays du Velay et du Conseil Général, cet événement de portée départementale se déroulait les 12 et 13 décembre derniers à la halle du Chomeil à St Paulien.
Durant deux jours, les altiligériens étaient invités à découvrir notre agriculture et ses différentes filières de production,  toute la gamme des produits agricoles issus de ce territoire, ainsi que les produits transformés par les artisans et les entreprises agro-alimentaires locales.
Le salon se structurait autour de 5 pôles : les produits laitiers, les produits carnés, les produits sucrés, les céréales et lentilles et les autres produits. Les visiteurs, une vingtaine de classes des écoles primaires du secteur de St Paulien et même de St Martin de Fugères et les lycées agricoles pour le vendredi, et un public plus familial le samedi, sont passés sur chacun des pôles, allant de découvertes en découvertes.
Sur le pôle produits laitiers, le CNIEL avait reproduit une salle de traite avec une vache «en plastique» à traire. Cette attraction a remporté un véritable succès auprès des enfants qui ont appris les gestes de la traite couplés à des informations générales sur la vie des vaches laitières.
Tout près de cette animation, des producteurs de lait sous marque Mont Lait proposaient de goûter leur lait produit en montagne, dans le Massif-Central.
Toujours sur ce pôle lait, on retrouvait tous les délicieux fromages que compte notre département, ceux issus de nos fermes, comme le fromage aux Artisous de Haute-Loire ou encore le Chabrirou du Velay... et ceux issus des entreprises installées sur notre territoire (St Agur, Raclette Riches Monts, fromages Gérentes...).
Sur le pôle des produits carnés, toutes les espèces étaient représentées : des bovins, aux porcins en passant par les ovins et les volailles. Toujours dans un objectif très pédagogique, sur chacun des stands, éleveurs, conseillers de la Chambre d'agriculture et techniciens de structures d'élevage, se tenaient prêts à répondre aux questions des consommateurs. Et lorsqu'un jeune public s'avançait, chacun sortait ses outils : un sac rempli d'un foin odorant ou la découpe d'un porc pour apprendre à reconnaître les morceaux...

Pédagogie
Sur le pôle, céréales et lentilles, chacun pouvait apprendre à reconnaître les céréales habituellement cultivées dans notre département, et observer la Lentille Verte du Puy au microscope !
Sur le pôle sucré, que de tentations en dégustation, des fruits rouges des Monts du Velay, en passant par le miel, les chocolats du club des chocolatiers de Haute-Loire et les délicieux gâteaux de l'entreprise Carrés Blancs de Craponne...
Les autres produits qui font la renommée de notre département, comme la Verveine du Velay Pagès, l'Hypocras, la pomme de terre de Craponne... n'ont pas été oubliés ; il étaient regroupés sur un pôle central.
Un espace dédié à l'emploi dans l'agriculture et l'agro-alimentaire  communiquait les offres d'emplois du moment et montrait que ces deux secteurs recrutent ; un message qui aura certainement été entendu en ces temps de difficultés économiques.
Même si l'on peut regretter l'absence de vocation commerciale de ce premier salon qui en appelle d'autres, les dégustations (notamment sur l'espace dédié aux démonstrations culinaires) auront permis de satisfaire la gourmandise des visiteurs.

Vecteur de messages
Ce salon était aussi vecteur de messages. «La population est de plus en éloignée des réalités de l'agriculture moderne d'aujourd'hui. Nous sommes là pour éduquer les plus jeunes pour leur donner la vision d'une agriculture moderne, qui se développe et qui est gage de qualité, mais aussi d'emploi, d'économie et de valeur ajoutée. Ce salon permet aussi de présenter les produits de façon à ce que les habitants de notre département en soient véritablement fiers» a expliqué le président de la Chambre d'agriculture, Laurent Duplomb lors de l'inauguration du salon. Ce salon s'affiche aussi comme un rendez-vous professionnel avec les  deux tables-rondes qui se sont tenues le vendredi.


Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui