La Haute-Loire Paysanne 26 novembre 2014 à 08h00 | Par Article : Véronique GRUBER/Vidéo : Helena Cauvet

En vidéo : Le loup, un prédateur redoutable et incompatible avec l’activité d’élevage

Avant de prendre la route pour Paris, dans le cadre des transhumances organisées par la FNO, 170 brebis de Chaniat ont défilé dans les rues de Brioude et devant la sous-préfecture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le loup : un prédateur redoutable et incompatible avec l’activité d’élevage © HLP

Du 25 au 27 novembre, la FNO organisait deux transhumances ovines à destination de Paris pour dénoncer les attaques perpétrées par le loup et l’inefficacité du plan loup.
Ces deux transhumances sont parties de deux zones d’élevages nouvellement touchées par ce prédateur, la Haute-Loire et la Meuse, en ponctuant le parcours de quelques étapes, comme à Moulins dans l’Allier.
En Haute-Loire, le départ s’est fait le 25 novembre à Brioude, en présence de nombreux éleveurs ovins de Haute-Loire, du Cantal, du Puy-de-Dôme, de Lozère et de responsables professionnels de la FDSEA, JA, de la FNO, FDO et de la FRSEA Massif-Central. Mais avant de partir pour la capitale, les éleveurs accompagnés de 170 brebis (appartenant à Gérard Jarlier, éleveur ovins à Chaniat) ont tenu à conduire ce troupeau devant les portes de la sous-préfecture.

VG

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui