La Haute-Loire Paysanne 15 janvier 2014 à 08h00 | Par Suzanne MARION

FDSEA/JA - Conjoncture plutôt favorable pour 2014 mais FDSEA et JA restent vigilants

Le syndicalisme majoritaire a réuni la presse mardi 14 janvier pour présenter les axes de travail sur lesquels vont porter les efforts conjoints de la FDSEA et des JA sur l’année 2014.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Yannick Fialip président de la FDSEA et Mikaël Vacher président des JA, accompagnés de Mickaël Agrain secrétaire général des JAprésentaient leurs voeux à la presse tout en faisant un tour des dossiers d’actualité pour 2014.
Yannick Fialip président de la FDSEA et Mikaël Vacher président des JA, accompagnés de Mickaël Agrain secrétaire général des JAprésentaient leurs voeux à la presse tout en faisant un tour des dossiers d’actualité pour 2014. - © HLP

Retrouvez l'article entier dans les pages du journal la Haute-Loire Paysanne du vendredi 17 janvier 2014 avec notamment une partie "production par production" et une autre partie intitulée "autres dossiers d’actualité".

 

C’est un message d’optimisme qu’ont voulu faire passer les présidents de la FDSEA et des JA lors d’une rencontre avec la presse ce mardi 14 janvier au Puy-en-Velay, réaffirmant la place de l’agriculture dans le département. Une conjoncture plutôt favorable en ce début d’année, un souffle positif avec la réforme de la PAC obtenue en 2013, une profession qui crée de l’emploi… voilà de quoi aller de l’avant.
Yannick Fialip président de la FDSEA débutait son propos en revenant sur 2013 et les annonces concernant la réforme de la PAC, avec «une orientation plutôt favorable à l’agriculture de montagne». Il insistait sur la forte mobilisation du réseau FNSEA/JA pour convaincre les élus et le Président de la République d’aller dans ce sens. D’ici à l’horizon 2019, ce sont 20 à 25 millions d’euros en plus pour le département soit en moyenne 5 à 6 000 €/an de plus par exploitation.
Ce renforcement des aides (compensation des handicaps, et aides couplées aux productions animales), qui commence dès 2014, est pour le président, «un encouragement à produire». Néanmoins, les responsables syndicaux vont rester très attentifs à la mise en place de ces nouvelles mesures.
Toujours dans le cadre des aides à l’agriculture, la FDSEA et les JA vont travailler avec le Conseil Régional sur la redistribution des fonds FEADER. En effet, dès 2014, ces subventions européennes transiteront via les régions. Pour les 2 responsables départementaux, les deux orientations prioritaires de ces fonds doivent être la modernisation des bâtiments d’élevage qui par ailleurs a des répercussions sur l’économie locale, et l’installation des jeunes. Sur ce dernier point, le président des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire précise qu’à partir de 2014, l’installation sera gérée au niveau régional. Aujourd’hui, «on est dans le flou» quant à la présidence des commissions et la répartition des aides. «2014 sera une année de transition».

(...)

Suzanne Marion

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui