La Haute-Loire Paysanne 09 mars 2016 à 08h00 | Par Suzanne MARION

FDSEA : La FDSEA a 70 ans ; elle invite le 22 mars actuel(le)s et ancien(ne)s adhérent(e)s

Le président Yannick Fialip et le conseil d’administration de la FDSEA invitent tous les adhérents et anciens adhérents et tous les responsables actuels et anciens à son Congrès.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En images (coupures de presse de la Haute-Loire Paysanne)
En images (coupures de presse de la Haute-Loire Paysanne) - © HLP

Cette année, la FDSEA fête ses 70 ans, et les responsables départementaux profitent du Congrès annuel qui aura lieu mardi 22 mars à St Germain Laprade pour se pencher sur le passé afin de mieux rebondir sur l’avenir.En préparant ce Congrès et cet anniversaire, le président Yannick Fialip a noté qu’à travers toutes ces années, tous ces combats, le syndicalisme a toujours défendu les exploitants agricoles «tel est son ADN ; le E de FNSEA et FDSEA c’est Exploitants et non entreprises» et c’est donc bien pour des hommes et des femmes qui vivent de l’agriculture que le syndicalisme majoritaire s’est battu depuis 70 ans et se bat encore…Et la notion d’exploitant ou d’agriculteur, pour Yannick Fialip, répond à la définition de «celui qui détient les capitaux de son exploitation, celui qui participe aux travaux et celui qui prend les décisions». Pour lui, un exploitant c’est tout cela à la fois «il faut les 3».

Yannick Fialip, président de la FDSEA 43 :«Le E de FNSEA et FDSEA, c’est Exploitants et non entreprises…»
Yannick Fialip, président de la FDSEA 43 :«Le E de FNSEA et FDSEA, c’est Exploitants et non entreprises…» - © HLP

Hier et aujourd’hui, mêmes combats

Autre notion que la FDSEA souhaite mettre en avant et qui situe bien l’agriculture de notre département, agriculture de montagne. «Je préfère le terme d’exploitation à celui d’entreprise» souligne le président.Conscient que le métier d’agriculteur a évolué et que la dimension entreprenariale s’invite à la ferme, Yannick Fialip et la FDSEA de Haute-Loire restent néanmoins attachés à la dimension «familiale» de la ferme Haute-Loire, avec sa structure moyenne, des investissements raisonnés, des ateliers à l’échelle humaine et une intégration de l’activité agricole dans le paysage rural. En relisant le passé, en feuilletant les pages des anciens numéros de La Haute-Loire Paysanne elle aussi septuagénaire, on s’apperçoit que les combats d’hier sont aussi ceux d’aujourd’hui. La lutte pour la revalorisation des prix dans chacune des productions, la préservation des terres agricoles, la reconnaissance des handicaps naturels et par delà la légitimité de soutiens à la montagne, la lutte contre les nuisibles, la recherche et la mise en place de solutions de diversification, la reconnaissance de tous les actifs agricoles, la recherche de valeur ajoutée… bref autant de sujets pour lesquels le syndicalisme n’a jamais cessé d’oeuvrer avec pour seul objectif : «maintenir un grand nombre d’exploitations sur tout le territoire».

Venez nombreux

Alors la FDSEA vous invite nombreux et nombreuses à venir mardi 22 mars prochain à St Germain Laprade dès 10h pour partager des souvenirs bien sûr mais aussi un programme tourné vers l’avenir et défendu par l’équipe en place. Sont donc invités tous les adhérents et adhérentes, tous les responsables en activité au niveau local, cantonal et départemental et tous les anciennes et anciens adhérent(e)s et en particulier tous ceux et celles qui ont assuré une responsabilité au sein du réseau dans leur syndicat local ou dans les sections spécialisées de la FDSEA, il y a 10 ans, 20 ans, 40 ans… Cette journée anniversaire naturellement empreinte de souvenirs se veut néanmoins tournée vers l’avenir. Parce que c’est en mêlant passé, présent et futur que la FDSEA veut conjuguer ses actions et son orientation.Rendez-vous donc le 22 mars !

Suzanne Marion

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui